Nouvelles de la Michinoku-beya
(archives)
 



Archives   2000-2003         2004-2006         2007-2008         2009-2010          2011-2014       2015-2017            


Dernières nouvelles de décembre 2010



La plupart des photos de cette partie est signée
by MIKA



(23 décembre)
A la séance officielle d'entraînements inter-heya ouverte au public (sôken) du 23 décembre


























(1 décembre)
Sortie du banzuke pour le basho de janvier  2011 
 
Maegashira 10-o   Hakuba
Maegashira 17-e   Toyozakura


Makushita 6-o   Jûmonji
Makushita 7-e   Ryûhô
Makushita 19-e   Kirinowaka


Sandanme 60-e
  Daigen
Sandanme 87-o   Kirizakura


Jonidan 11-e   Yûki
Jonidan 18-e   Kiritora
Jonidan 61-o   Kiriarashi
Jonidan 67-o   Yamaryû
Jonidan 79-e   Tosa
Jonidan 104-o   Kanai
Jonidan 105-e   Kirimaru
 





Dernières nouvelles de novembre 2010
(fin novembre)

Dans la presse de novembre

Revue Sumô de novembre  (p. 44)
Série : Uchi no dôjô-kun  (Les principes de notre confrérie)  -  La Michinoku-beya
Dont la devise est "L'effort procure la confiance en soi"
(L'importance de l'effort; l'envie de rester fidèle à ses engagements et à ses priorités et de consacrer les efforts nécessaires pour en surmonter les écueils
dans la vie de chaque jour.)

Le même numéro (pp.86-87) mentionne également les débuts de Michinoku oyakata à la radio interne du Kokugikan qui commente les combats durant le basho (surnommée Dosukoi FM), présentant l'intéressé comme ayant été particulièrement assidu aux exercices de musculation dans le temps et précise qu'il avait laissé perplexe toute l'assemblée d'oyakata en racontant qu'il était arrivé à soulever jusqu'à 210 kilos en couché et 350 kilos en squat.  Durant l'émission Michinoku oyakata aurait cité en exemple Toyozakura, qui continue malgré son âge à s'astreindre à des entraînements extrêmements durs à la limite de ses capacités physiques.


Démission de Takamine

Publiée par l'Association du sumô;  Takamine semblait avoir ce qu'il fallait pour devenir rikishi et avait réussi à grimper en sandanme en seulement treize basho.  Sa décision est regrettable.


Résultats du basho
 
 Hakuba maegashira  4-e
4-11
 
 Toyozakura jûryô 2-e
9-6
 kachikoshi
 Jûmonji jûryô 14-e
4-11

 Ryûhô jûryô 14-o
4-11

 Kirinowaka makushita 23-e
4-3
  kachikoshi
 Yûki sandanme 81-e 2-5

 Daigen sandanme 95-o
5-2
kachikoshi
 Kirizakura jonidan 7-e
4-3
kachikoshi
 Tosa
jonidan 8-e
--
absent
 Kiriarashi jonidan 24-e
2-5

 Yamaryû jonidan 30-o
2-5

 Kiritora jonidan 40-o
4-3
kachikoshi
 Kirimaru jonidan 75-o
2-5
  
 Kanai jonidan 85-o
3-4
 
 Takamine jonidan 108-o
--
absent

Et par ordre de résultat :

  5-2    Daigen
  
9-6    Toyozakura
  4-3    Kirinowaka     /     Kirizakura     /     Kiritora

  3-4    Kanai

  2-5    Yûki      /      Kiriarashi    /    Yamaryû     /    Kirimaru
  4-11   Hakuba    /    Jûmonji     /    Ryûhô
 


 
   L'ensemble n'apparaît pas brillant du tout ce basho.  La situation n'est pas vraiment inquiétante pour Hakuba, qui est malgré tout très haut placé et sans doute grandement handicapé par son manque de poids.  Par contre, Jûmonji et Ryûhô laissent une impression pénible. 
  Il est encore heureux que Toyozakura ressorte du lot avec un résultat qui lui permettra de réintégrer le makuuchi sans problème. 
  Kirinowaka s'est montré à la hauteur, remontant lentement vers son statut perdu de sekitori.  
  Daigen, lui aussi s'est repris avec un excellent résultat et on peut espérer le voir regagner les échelons perdus récemment.  Ceci est valable également pour Kirizakura et Kiritora. 
  Parmi ceux qui n'ont pas atteint le kachikoshi, on doit apprécier ici les efforts de Kanai qui n'a pour l'instant jamais pu dépasser ce stade, mais réussit malgré tout un score "proche" du kachikoshi.







(13 novembre)
Le basho se déroule à Fukuoka du 14 au 28 novembre.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Deux absents :  Tosa et Takamine



(1 novembre)
Sortie du banzuke du basho de novembre  2010 (à Fukuoka, Kyûshû)
 
Maegashira 4-e   Hakuba


Jûryô 2-e
  Toyozakura
Jûryô 14-e   Jûmonji
Jûryô 14-o   Ryûhô

 
Makushita 23-e
  Kirinowaka


Sandanme 81-e
  Yûki
Sandanme 95-o   Daigen


Jonidan 7-e   Kirizakura
Jonidan 8-e   Tosa
Jonidan 24-e   Kiriarashi
Jonidan 30-o   Yamaryû
Jonidan 40-o   Kiritora
Jonidan 75-o   Kirimaru
Jonidan 85-o   Kanai
Jonidan 108-o   Takamine
 






Dernières nouvelles de septembre 2010


Quelques photos de plus du basho de septembre (jour 13)

(cliquer sur les photos pour obtenir une vue encore plus grande)


Shin commence sa journée devant une salle "vide"
(l'accès au premier étage a été interdit aux porteurs de billets des étages supérieurs,
soi-disant pour des raisons de répression des "yakuza")









Kanai









Kiritora






Yûki (ex. Yûdai)







Kirizakura








Hakuba secondé par Kirizakura







Toyozakura
















et la journée se termine dans la foule, pour Shin qui n'a pas arrêté jusqu'ici...




Enfin, une dernière photo, qui nous est envoyée par Martina Lunau qui ajoute :

...Durant le basho dernier, j'ai eu la chance d'aller dînner avec un ami à Chanko Kirishima. 
Et...  Michinoku oyakata était là pour saluer les clients. 
Bien entendu tout le monde dans la salle  voulait faire sa photo mais il a montré grande patience. 
Voici ma photo ci-dessous, est-elle réussie ?






(fin septembre)

Résultats du basho
 
 Hakuba maegashira  5-o
8-7
  kachikoshi
 Toyozakura maegashira 17-e
6-9
 
 Jûmonji jûryô 7-e
4-11

 Ryûhô jûryô 14-e
7-8

 Kirinowaka makushita 27-o
4-3
  kachikoshi
 Daigen sandanme 68-o 2-5

 Kirizakura sandanme 88-e
3-4
 
 Yamaryû sandanme 99-o
2-5
 
 Yûki
sandanme 100-o
4-3
kachikoshi
 Kiritora jonidan 15-o
3-4

 Tosa jonidan 30-e
4-3
kachikoshi
 Takamine jonidan 38-e
--  
absent
 Kiriarashi jonidan 68-e
5-2
  kachikoshi
 Kanai jonidan 120-e
4-3
 kachikoshi
 Kirimaru jonokuchi 7-e
5-2
kachikoshi

Et par ordre de résultat :

  5-2    Kiriarashi     /     Kirimaru
 
8-7    Hakuba
  4-3    Kirinowaka     /     Yûki     /     Tosa     /     Kanai

  7-8    Ryûhô
  3-4    Kirizakura     /     Kiritora
  6-9    Toyozakura

  2-5    Daigen      /      Yamaryû
  4-11   Jûmonji
 


 
   Du point de vue de la proportion de gains, la tendance n'est pas tellement différente de ce qu'on l'on connaît d'habitude -- bien que légèrement inférieure -- donnant un taux de 50 % de kachikoshi contre 50 % de makekoshi.  Or, l'impression globale laisse malgré tout à désirer.  Les trois sekitori qui ont bénéficié d'une promotion "miraculeuse" se sont relâchés tous trois; les meilleurs résultats sont ceux marqués par les derniers du classement.

  On doit donc s'estimer satisfait du fait que Hakuba, le nouveau chef de file de la heya, et Kirinowaka, qui était tombé récemment en dehors des rangs titulaires, aient réussi à atteindre leur kachikoshi.  Comme autre point positif, on peut remarquer que Yûdai (devenu Yûki depuis ce basho), relativement nouveau en sandanme, parvient à défendre son rang.






(11 septembre)
Le basho se déroule à Tokyo du 12 au 26 septembre.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Un absent au début du basho :  Takamine


Dernières nouvelles d'août 2010


(31 août)
Sortie du banzuke du basho de septembre  2010
 
Maegashira 5-o   Hakuba
Maegashira 17-e   Toyozakura

 
Jûryô 7-e   Jûmonji
Jûryô 14-e   Ryûhô

 
Makushita 27-o
  Kirinowaka


Sandanme 68-o
  Daigen
Sandanme 88-e   Kirizakura
Sandanme 99-o
  Yamaryû
Sandanme 100-o   Yûki


Jonidan 15-o   Kiritora
Jonidan 30-e   Tosa
Jonidan 38-e   Takamine
Jonidan 68-e   Kiriarashi
Jonidan 120-e   Kanai


Jonokuchi 7-e
  Kirimaru
 














Ex-Kirinobori est maintenant devenu sushiya;
 il est devenu beaucoup plus mince et a l'air de se trouver très bien



























Entre le 15 et le 25 août, la heya sera en campement d'été dans la ville de Sano, département de Tochigi.

Dernières nouvelles de juillet 2010

Dans la presse de juillet

Revue Oozumô de juillet  (pp. 30-33)
Interview de Hakuba

Revue Sumô de juillet (p. 79)
Présentation de Yûdai






(28 juillet)

Annonce du retour de Jûmonji et de Ryûhô tous deux dans les rangs de jûryô.


(27 juillet)

Résultats du basho
 
 Hakuba komusubi-est
4-11
 
 Toyozakura jûryô 11-e
8-7
  kachikoshi
 Ryûhô makushita 11-o
6-1
 kachikoshi
 Jûmonji makushita 12-e
7-0
kachikoshi Yûshô de makushita
 Kirinowaka makushita 14-e
2-5
 
 Daigen sandanme 54-e 3-4

 Kirizakura sandanme 71-o
3-4
 
 Yûdai sandanme 73-e
2-5
 
 Yamaryû
sandanme 84-e
3-4

 Tosa sandanme 98-e
2-3-2

 Takamine jonidan 5-e
2-3-2

 Kiriarashi jonidan 30-o
2-5

 Kiritora jonidan 53-o
5-2
  kachikoshi
 Kanai jonidan 93-e
2-5
 
 Kirimaru jonidan 107-e
2-5

Et par ordre de résultat :

  7-0    Jûmonji
  6-1    Ryûhô
  5-2    Kiritora

  8-7    Toyozakura

  3-4    Daigen     /     Kirizakura     /     Yamaryû

  2-5    Kirinowaka     /      Yûdai      /      Kiriarashi      /      Kanai      /      Kirimaru
  2-3-2 Tosa      /       Takamine
  4-11   Hakuba
 


 
   Un basho pénible à bien des points de vue, et qui semble se répercuter sur les résultats.  C'est bien la première fois dans l'histoire de la heya que le nombre de makekoshi dépasse de si loin celui des kachikoshi.  Certains ont peut-être simplement été classés trop haut.  Quoi qu'il en soit, les résultat de Hakuba, en komusubi-est, et de Kirinowaka (qui a été relégué bien loin en makushita) sont sans doute ce qui laisse le plus de regrets.  Pourtant, il ne faut pas oublier qu'il ne s'agit là que d'un simple échec provisoire, car on peut être sûr que ces deux là vont se reprendre sous peu.

  Ici, par contre, le score mirifique de Jûmonji de 7 gains consécutifs constitue une vraie surprise.  Ceci prouve qu'il a encore en lui assez de combativité digne d'un ancien du makuuchi. De meilleures perspectives devraient donc s'ouvrir pour lui. 
  Quant à Ryûhô, il révèle lui aussi des signes évidents de reprise avec un score qu'on peut estimer pour ainsi dire comme irréprochable.
  Toyozakura, lui, avait atteint très vite le kachikoshi, mais a relâché son attention par la suite, ce qui lui laisse en fin de compte un simple 8-7, mais après tout bien méritoire quand on considère son âge.

  Parmi les jeunes, on remarque le résultat très correct de Kiritora, qui malgré son peu d'intérêt pour les exercices physiques semble y consacrer des efforts appropriés.

   Il convient de préciser que les deux absents en cours de basho, Tosa et Takamine se sont blessés assez grièvement et ont donc manqué trois combats;  pour Tosa, cela s'est produit le jour même de son anniversaire.



(23 juillet)
Une nouvelle recrue pour bientôt ?  Son nom est Yatô et il est originaire de Kyûshû mais n'a pas la nationalité japonaise -- son admission par la Sumô Kyôkai reste donc problématique.





(12 juillet)
Le basho se déroule à Nagoya du 11 au 25 juillet.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.

En date de ce jour, ex-Shikishima obtient le changement de son nom d'ancien en Ajigawa (anciennement Tanigawa).

(5 juillet)

Sortie du banzuke du basho de juillet  2010
 
Komisubi-est   Hakuba
Jûryô 11-e   Toyozakura

 
Makushita 11-o   Ryûhô
Makushita 12-e   Jûmonji
Makushita 14-e   Kirinowaka


Sandanme 54-e
  Daigen
Sandanme 71-o   Kirizakura
Sandanme 73-e
  Yûdai
Sandanme 84-e   Yamaryû
Sandanme 98-e   Tosa


Jonidan 5-e   Takamine
Jonidan 30-o   Kiriatashi
Jonidan 53-o   Kiritora
Jonidan 93-e   Kanai
Jonidan 107-e   Kirimaru
 


Dernières nouvelles de mai 2010

Quelques photos de plus du basho de mai (jours 8 et 12)
















































(23 mai)

Résultats du basho
 
 Hakuba maegashira 5-o
10-5
 kachikoshi
 Toyozakura jûryô 7-e
6-9
 
 Kirinowaka jûryô 13-e
2-12
 
 Ryûhô makushita 3-o
2-5

 Jûmonji makushita 6-o
3-4
 
 Tosa sandanme 71-e 2-5

 Daigen sandanme 72-o
4-3
 kachikoshi
 Kirizakura sandanme 89-e
4-3
 kachikoshi
 Yamaryû
jonidan 2-o
4-3
kachikoshi
 Takamine jonidan 23-e
4-3
kachikoshi
 Kiritora jonidan 36-e
3-4

 Yûdai jonidan 38-o
6-1
 kachikoshi
 Kiriarashi jonidan 71-o
5-2
  kachikoshi
 Kirimaru jonidan 80-o
2-5
 
 Kanai jonokuchi 5-o
4-3
 kachikoshi

Et par ordre de résultat :

  6-1    Yûdai
10-5    Hakuba
  5-2    Kiriarashi
  4-3    Daigen     /     Kirizakura     /     Yamaryû      /      Takamine     /     Kanai

  3-4    Jûmonji     /     Kiritora
  6
-9    Toyozakura
  2-5    Ryûhô     /      Tosa      /      Kirimaru
  2-13   Kirinowaka
 


 
   Un basho rempli de surprises !  On peut commencer par Yûdai, qui remporte le meilleur score de la heya en terminant à 6-1. 
  Mais qui aurait cru que Hakuba se distingue au point de marquer 10 victoires ?  Et ce ne sont pas n'importe lesquelles :  il a dû affronter les plus redoutables du basho -- trois ôzeki, deux san.yaku et le hiramaku le plus coriace, tous en excellente forme.  Tout cela quand on songe qu'il ne s'agit que de son troisième basho dans le maku-uchi.  Avec son peu d'expérience et sa faible corpulence (le plus léger de tout le maku-uchi), on peut dire sans exagération qu'il a accompli des prouesses. 
   En revanche, qui aurait cru voir finir Kirinowaka avec un résultat aussi pitoyable ?  Lui qui n'a jamais manqué un seul combat et dont l'assiduité et le courage ont toujours été exemplaires !  Selon toute vraissemblance, il aurait dû se trouver auprès de Hakuba dans les premiers rangs du maku-uchi et le voilà reparti pour les positions subalternes.  Après tout, cette remise à zéro portera peut-être ses fruits au basho de juillet...


(14 mai)
Quelques vues du basho de mai jour 3


Kirizakura


Yûdai


Hakuba


Shin



Dernières nouvelles d'avril 2010


(26 avril)
Sortie du banzuke pour le basho de mai  2010
 
Maegashira 5-o   Hakuba
Jûryô 7-e   Toyozakura
Jûryô 13-e   Kirinowaka

 
Makushita 3-o   Ryûhô
Makushita 6-o   Jûmonji


Sandanme 71-e
  Tosa
Sandanme 72-o   Daigen
Sandanme 89-e
  Kirizakura


Jonidan 2-o   Yamaryû
Jonidan 23-e   Takamine
Jonidan 36-e   Kiritora
Jonidan 38-o   Yûdai
Jonidan 71-o   Kiriarashi
Jonidan 80-o   Kirimaru


Jonokuchi 5-o   Kanai
 

Hakuba reste en tête de la heya et continue à grimper les échelons.  En dehors de lui, personne ne se trouve à sa position la plus élevée.

Kirizakura retrouve le rang de sandanme après un an dans les rangs inférieurs.
Takamine, qui avait changé de shikona au basho dernier reprend son précédent nom de Takamine. 

Kirinishiki dont la démission a été annoncée en mars ne figure plus sur ce classement.







Dernières nouvelles de mars 2010

Dans la presse de mars

Revue Sumô de mars  (pp. 53-55)
Discours de Michinoku oyakata dans ses nouvelles fonctions en tant que directeur du service des relations extérieures "Renouveau de fond en comble de l'état d'esprit des membres de l'association du sumô et perspectives pour le basho de mars".




(31 mars)
Kirinishiki se retire, publié ce jour par l'Association du sumô

Kirinishiki était actuellement le plus ancien des membres de la Michinoku-beya de départ.  Il était arrivé jusqu'au grade de makushita et faisait espérer qu'il allait devenir le prochain titulaire.  Or, déjà depuis quelque temps on pouvait sentir chez lui une sorte de résignation et de perte de sûreté qui faisait pressentir que la démission pouvait être proche.  La nouvelle, publiée par l'Association du sumô, procure malgré tout un choc.


Résultats du basho

 
 Hakuba maegashira 9-e
8-7
 kachikoshi
 Toyozakura jûryô 9-e
8-7
 kachikoshi
 Kirinowaka jûryô 12-e
7-8
 
 Jûmonji makushita 3-o
3-4

 Ryûhô makushita 8-e
5-2
 kachikoshi
 Kirinishiki sandanme 44-e --
absent
 Daigen sandanme 58-o
3-4
 
 Tosa sandanme 88-o
4-3
 kachikoshi
 Kirikoma (ex Takamine)
sandanme 95-e
2-4-1

 Kiritora jonidan 15-o
3-4

 Yûdai jonidan 17-e
3-4

 Kirizakura jonidan 23-e
5-2
 kachikoshi
 Yamaryû jonidan 39-e
5-2
  kachikoshi
 Kiriarashi jonidan 47-o
3-4
 
 Kanai jonidan 72-e
0-7
 
 Kirimaru jonokuchi 2-o
4-3
 kachikoshi

Et par ordre de résultat :

5-2    Ryûhô      /      Kizakura     /     Yamaryû
8-7    Hakuba     /     Toyozakura
4-3    Tosa      /      Kirimaru

7-8    Kirinowaka
3-4    Jûmonji     /     Daigen     /     Kiritora     /     Yûdai     Kiriarashi

2-4-1 Kirikoma
0-7    Kanai

(Absent : Kirinishiki)


 
   Les nombre de kachikoshi est inférieur à ce qu'on voit d'habitude.  Il faut se dire que c'est grandement dû au fait que sur les quinze membres effectivement présents au basho, six se trouvaient au rang maximal de leur carrière (ou proche de ce rang).  Il faut aussi remarquer que six membres ont un résultat de 3-4 (ou de 7-8), donc "proche" du kachikoshi.  C'est ici le cas de Kirinowaka dont le score de 7-8 semble encore relever du miracle (après avoir débuté le basho avec un dramatique 0-5 !)

  Le résultat de Hakuba est à peu près satisfaisant quand on songe qu'il est aussi à son rang maximal (qui aurait imaginé le voir atteindre un kachikoshi en le voyant tout au long de ce basho ?)
  Pour les autres, attendons de les voir au basho suivant.

 




(21 mars)
Dernières nouvelles, extrait du Mainichi Shinbun (du 21 mars)

Nihon sumô kyôkai :  "Commission spéciale de gestion des crises" confiée à Michinoku oyakata

La commission de prévention des "infractions" (créée en 2007*) a été dissolue fin février dernier
et change de structure pour s'intégrer à la direction du personnel sous l'appellation de
"commission spéciale de gestion des crises". 
Cette commission, dont la direction est confiée à Michinoku oyakata, est composée de 12 membres
internes à l'Association (qui viennent d'être élus)  et de membres extérieurs (qu'il reste à nommer courant avril).     

* Cette commission a été créée d'urgence pour résoudre certains incidents très graves qui se sont produits dans les années 2007-2008.

    Voilà une tâche bien délicate et complexe à savoir mener "avec des gants" !  Une responsabilité de plus pour Michinoku oyakata dans l'éventail qui lui est déjà confié.  Redoutons qu'il ne s'écroule sous le poids des obligations.


(13 mars)
Le basho se déroule à Osaka du 14 au 28 mars.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Un absent :  Kirinishiki



(1er mars)

Sortie du banzuke pour le basho de mars  2010
 

Maegashira 9-e   Hakuba
Jûryô 9-e   Toyozakura
Jûryô 12-e   Kirinowaka

 
Makushita 3-o   Jûmonji
Makushita 8-e   Ryûhô


Sandanme 44-e
  Kirinishiki
Sandanme 58-o   Daigen
Sandanme 88-o
  Tosa
Sandanme 95-e   Kirikoma/Takamine


Jonidan 15-o   Kiritora
Jonidan 17-e   Yûdai
Jonidan 23-e   Kirizakura
Jonidan 39-e   Yamaryû
Jonidan 47-o   Kiriarashi
Jonidan 72-e   Kanai


Jonokuchi 2-o   Kirimaru
 

Hakuba continue à monter dans le maku-uchi.
Takamine, qui prend le nom de Kirikoma, monte en sandanme. 
Daigen, Kiritora et Kanai sont aussi à leur rang le plus élevé.  On pourrait presque en dire de même pour Kiriarashi, qui avait été absent à l'époque où il était classé à ce niveau il y a un an et demi.
Jûmonji retombe malheureusement en makushita.
Watagawa, qui a démissionné en janvier dernier, ne figure plus sur ce classement.





Dernières nouvelles de février 2010



Michinoku élu au poste de directeur

   A la suite des élections du conseil d'administration de l'Association du sumô qui ont eu lieu le 1er février, Michinoku devient un des 10 directeurs de ce conseil (et représente la branche Tokitsukaze ichimon).

  
La répartition des affectations de ce même conseil d'administration est publiée le 4 février  (journée à marquer d'une croix dans l'histoire car c'est aussi ce même jour qu'Asashôryû est poussé à la démission, événement aussi fracassant que désolant,  à la fleur de sa puissance).

   Les fonctions suivantes ont été confiées à Michinoku :
    - Directeur du service des relations extérieures (presse)
    - Directeur du service des ressources humaines (Responsable des mesures de crise)
    - Directeur du service de sécurité
    - Membre du comité de gestion du Musée

   Il s'agit là d'une combinaison de responsabilités assez lourdes qui vont de toute évidence surcharger considérablement l'esprit et l'emploi du temps de Michinoku; doit-on interpréter cette panoplie de charges comme marque de la confiance qui lui est  accordée par ses paires ?  Quoi qu'il en soit, bon courage et bonne chance à vous !

*      *      *

A préciser, qu'il a été ainsi relevé de sa fonction de juge, et qu'on ne le verra plus chaque jour en bas du dohyô...  




  


Dernières nouvelles de janvier 2010


Quelques photos jour 12 du basho
31 janvier

Dans la presse de janvier

Revue Sumô de janvier  (pp. 96-97)
"Kirinowaka Tarô raconté par sa mère Emiko"; histoire de son enfance, des circonstances de son entrée dans le sumô, la perte récente de son père en 2008, etc.,  illustré de nombreuses petites photos anciennes.


(27 janvier)
Abandon de Watagawa, publié ce jour par l'Association du sumô



Résultats du basho

 
 Hakuba maegashira 14-o
9-6
 kachikoshi
 Toyozakura jûryô 8-e
7-8

 Kirinowaka jûryô 8-o
6-9
 
 Jûmonji jûryô 14-o
6-9

 Ryûhô makushita 2-e
2-5

 Kirinishiki sandanme 19-e 2-5

 Daigen sandanme 77-o
4-3
 kachikoshi
 Yûdai sandanme 98-o
3-4

 Yamaryû jonidan 8-o
2-5

 Tosa jonidan 9-o
4-3
kachikoshi
 Takamine jonidan 25-e
5-2
kachikoshi
 Kiritora jonidan 55-e
5-2
 kachikoshi
 Watagawa jonidan 60-o
absent
 
 Kiriarashi jonidan 79-o
4-3
 kachikoshi
 Kirizakura jonidan 102-o
6-1
 kachikoshi
 Kirimaru jonidan 106-e
2-5

 Kanai jonokuchi 7-o
5-2
 kachikoshi

Et par ordre de résultat :

6-1    Kirizakura
5-2    Takamine     /     Kiritora     /     Kanai
 
 4-3   Daigen      /     Tosa     /     Kiriarashi

 7-8    Toyozakura 
 3-4    Yûdai
 6-9    Kirinowaka     /     Jûmonji

<>  2-5   Ryûhô     /     Kirinishiki     /     Yamaryû     /     Kirimaru

(absence totale : Watagawa)

 
   A première vue, le résultat semble moins bon que d'habitude.  On a 8 kachikoshi sur 16 présents (avec un seul absent), ce qui est somme toute assez moyen. 
  Toutefois, l'impression globale est assez pénible.  Sur les quatres titulaires en place, trois d'entre eux n'ont pas atteint le kachikoshi.  Et surtout quand on pense à Jûmonji, pour qui cela suppose une nouvelle chute dans les rangs inférieurs non payés.  Il en va de même pour Ryûhô qui aurait eu ici la chance rare de regagner l'échelon de jûryô pour peu de marquer un simple kachikoshi, mais qui au contraire va de nouveau dégringoler (après plus d'une année de kachikoshi successifs!).

  Heureusement, il y a malgré tout des aspects positifs.  Hakuba, par exemple, qui est en tête de file et à sa position la plus élevée dans le maku-uchi, atteint un score de 9-6 fort honorable.  Or, ici encore, une pointe de déception peut s'immiscer quand on songe que pour une fois il avait miraculeusement atteint son kachikoshi déjà au jour 10 (avec seulement 2 pertes), prouesse suivie par 4 pertes successives, qui ont malheureusement nivelé le score.
   On retrouve avec soulagement Kirizakura à 6-1,  après son absence au  basho dernier.
   Takamine et Kiritora se sont particulièrement distingués également à leur rang le plus élevé, sans parler de Daigen. 
   Enfin, il convient de signaler que Kanai réussit ici le meilleur score de sa carrière (5-2) même si son classement n'est pas très élevé.  On peut facilement imaginer les efforts que cela a exigé.

 

(31 janvier)
Quelques vues du basho de janvier jour 12


















































(21 janvier)
Quelques vues du basho en cours (jour 9)

Kirinishiki  


Michinoku oyakata   `


Hakuba  



Shin, le jeune yobidashi  






Toyozakura durant le dohyô-iri  



Michinoku oyakata 



 
Jûmonji   



Kirinowaka   (en bleu) 



 Ryûhô  




 Hakuba (au milieu) 







(9 janvier)
Le basho se déroule à Tokyo du 10 au 24 janvier.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Une absence au début :  Watagawa








Quelques vues du basho de mai (jour 12)
Aussi    :  Quelques vues de la représentation au sanctuaire de Yasukuni 2009



Dernières nouvelles de décembre 2009


(24 décembre)
Sortie du banzuke pour le basho de janvier  2010
 

Maegashira 14-o   Hakuba
Jûryô 8-e   Toyozakura
Jûryô 8-o   Kirinowaka
Jûryô 14-o   Jûmonji

 
Makushita 2-e   Ryûhô


Sandanme 19-e
  Kirinishiki
Sandanme 77-o   Daigen
Sandanme 98-o   Yûdai

 
Jonidan 8-o   Yamaryû
Jonidan 9-o   Tosa
Jonidan 25-e   Takamine
Jonidan 55-e   Kiritora
Jonidan 60-o   Watagawa
Jonidan 79-o   Kiriarashi
Jonidan 102-o   Kirizakura
Jonidan 106-e   Kirimaru


Jonokuchi 7-o   Kanai
 

Hakuba remonte dans le maku-uchi et est à son rang le plus élevé.
Takamine et Kiritora sont également à leur rang le plus élevé.
Daigen et Yûdai remontent en sandanme.

Dernières nouvelles de novembre 2009

(fin novembre)
Résultats du basho
 
 Hakuba jûryô 1-o
8-7
 kachikoshi
 Toyozakura jûryô 3-o
5-10

 Jûmonji jûryô 8-e
5-10
 
 Kirinowaka jûryô 10-e
8-7
kachikoshi
 Ryûhô makushita 3-o
4-3
kachikoshi
 Kirinishiki makushita 46-e 1-6

 Yamaryû sandanme 79-o
2-5
 
 Watagawa sandanme 100-e
absent
 
 Yûdai jonidan 17-o
4-3
kachikoshi
 Kirizakura jonidan 32-o
absent
 
 Daigen jonidan 43-e
6-1
kachikoshi
 Takamine jonidan 48-o
4-3
 kachikoshi
 Kiritora jonidan 82-o
4-3
kachikoshi
 Tosa jonidan 85-o
6-1
 kachikoshi
 Kirimaru jonidan 86-e
3-4
 
 Kanai jonidan 110-o
2-5
 
 Kiriarashi jonokuchi 24-o
5-2
 kachikoshi

Et par ordre de résultat :

 6-1   Daigen    /     Tosa 
 5-2   Kiriarashi

 8-7   Hakuba    /    Kirinowaka
 4-3   Ryûhô     /     Yûdai     /     Takamine     /     Kiritora 

 3-4   Kirimaru
 5-10 Toyozakura     /     Jûmonji

<> 2-5   Yamaryû     /     Kanai
 1-6    Kirinishiki

(absents : Watagawa, Kirizakura)
 
   Un résultat à peu près satisfaisant avec 9 kachikoshi sur 15 présents.  On doit particulièrement noter la remontée brillante de Daigen et de Tosa qui ont tenu jusqu'à la dernière rencontre.
  Hakuba et Kirinowaka ont aussi réussi leur kachikoshi;  pour Hakuba, ceci lui garantira le retour dans le makuuchi au basho prochain.

 
Pour Ryûhô, par contre, la repromotion au rang supérieur est de nouveau ajournée à cause du manque de places.  Il lui faudra donc encore un peu de patience et de courage.
  On peut aussi regretter l'absence de Watagawa qui avait pourtant eu sa toute nouvelle promotion en sandanme. 



(13 novembre)
Le basho se déroule à Fukuoka du 15 au 29 novembre.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Deux absences au début :  Watagawa et Kirizakura


(2 novembre)

Sortie du banzuke pour le basho de novembre  2009
 

Jûryô 1-o   Hakuba
Jûryô 3-o   Toyozakura
Jûryô 8-e   Jûmonji
Jûryô 10-e   Kirinowaka

 
Makushita 3-o   Ryûhô
Makushita 46-o   Kirinishiki


Sandanme 79-o   Yamaryû
Sandanme 100-e   Watagawa

 
Jonidan 17-o   Yûdai
Jonidan 32-o   Kirizakura
Jonidan 43-e   Daigen
Jonidan 48-o   Takamine
Jonidan 82-o   Kiritora
Jonidan 85-o   Tosa
Jonidan 86-e   Kirimaru
Jonidan 100-o   Kanai


Jonokuchi 24-o   Kiriarashi
 


- Watagawa est promu en sandanme.

- Kojima devient Kiriarashi.

Dernières nouvelles d'octobre 2009


Un petit retour sur le basho du mois passé


Bavardage amical avec Kasugano oyakata en attendant leur service
(Est-il croyable que Kasugano oyakata,  qui avait un air si redoutable durant ses années d'activité,
puisse être aussi charmant ?
Moralité : ne jamais juger un lutteur uniquement d'après son sumô...)


Dernières nouvelles de septembre 2009


(fin septembre)

La cérémonie de clôture du basho
qui s'est déroulée dans la heya même -- Quelques photos


 

Résultats du basho
 
 Kirinowaka jûryô 4-o
5-10
 
 Hakuba jûryô 5-e
9-6
kachikoshi
 Jûmonji jûryô 7-e
7-8
 
 Toyozakura jûryô 13-e
10-5
kachikoshi
 Ryûhô makushita 6-e
5-2
kachikoshi
 Kirinishiki makushita 55-o 4-3 kachikoshi
 Yûdai sandanme 95-e
2-5
 
 Yamaryû sandanme 99-o
4-3
 kachikoshi
 Daigen jonidan 14-e
2-5

 Kirizakura jonidan 15-o
3-4
 
 Watagawa jonidan 19-o
4-3
kachikoshi
 Tosa jonidan 25-o
absent
 
 Kanai jonidan 88-e
2-3-2
 absence aux trois premiers combats
(première absence = perte)
 Takamine jonidan 99-e
5-2
 kachikoshi
 Kojima jonidan 108-o
absent
 
 Kiritora jonidan 119-o
4-3
 kachikoshi
 Kirimaru jonokuchi 26-e
5-2
 kachikoshi

Et par ordre de résultat :

<>10-5   Toyozakura
 9-6     Hakuba
 5-2   Ryûhô     /     Takamine     /     Kirimaru
 
 4-3    Kirinishiki      /     Yamaryû     /     Watagawa     /     Kiritora

 7-8    Jûmonji  
 3-4    Kirizakura
 2-3-2   Kanai
 5-10   Kirinowaka

 2-5    Yûdai     /     Daigen

(absence totale : Tosa, Kojima)
 

 Un résultat fort honorable puisque sur 15 présents on compte 9 kachikoshi.  Parmi ces kachikoshi, la première position revient à Toyozakura suivi de Hakuba.  A ceux-là s'ajoutent trois bons résultats de 5-2.  Pour les kachikoshi simples, le plus grand mérite revient à Watagawa qui se trouvait ici à sa position la plus élevée après avoir gagné un grand nombre d'échelons.

 
Le piètre résultat de Kirinowaka est bien sûr regrettable, mais celui-ci s'est retrouvé avec un "coup de pompe" après sa remarquable victoire sur l'énorme Yamamotoyama. Tel qu'on le connaît, il se reprendra sûrement au basho suivant.
 

(26 septembre)
Quelques vues du basho en cours (jour 13)














A la fin de la journée, le sable est réuni au milieu du dohyô et récupéré dans une caisse.
Ici, c'est Shin (en bleu) qui est chargé de ce travail.


Shin et son compagnon de promotion Ryû regardent la fin des opérations (recouvrement du dohyô par la bâche)



(23 septembre)
Quelques vues du basho en cours (jour 6)














(16 septembre)
Quelques vues du basho en cours (jour 3)




































(11/12 septembre)
Le basho se déroule à Tokyo du 13 au 27 septembre.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
Absent :  Kojima


(1er septembre)

Sortie du banzuke pour le basho de septembre  2009
 

Jûryô 4-o   Kirinowaka
Jûryô 5-e   Hakuba
Jûryô 7-e   Jûmonji
Jûryô 13-e   Toyozakura

 
Makushita 6-e   Ryûhô
Makushita 55-o   Kirinishiki


Sandanme 95-e   Yûdai
Sandanme 99-o   Yamaryû

 
Jonidan 14-e   Daigen
Jonidan 15-e   Kirizakura
Jonidan 19-o   Watagawa
Jonidan 25-o   Tosa
Jonidan 87-e   Kanai
Jonidan 97-e   Takamine
Jonidan 108-o   Kojima
Jonidan 119-o   Kiritora


Jonokuchi 26-e   Kirimaru
 

Quatre sont à leur rang le plus élevé :
- Kirinowaka, qui se trouve ici à la tête de la heya
- Yûdai, qui est promu en sandanme
- Watagawa et Kanai

A noter que Kobayashi a pris le nom de guerre de Kiritora.


Dernières nouvelles de juillet 2009


Quelques nouvelles de Nagoya et quelques photos

 

Cette année la saison des pluies n'est pas encore terminée et il a plu souvent à Nagoya.

A la party, il me semble qu'il y avait un peu moins de monde que d'habitude.

Pour ce qui est des rikishi,

- Kojima s'est déplacé en béquilles

- Tosa était resté allité durant tout le basho sans vraiment d'appétit pour manger convenablement.  Sa névralgie a été diagnostiquée comme étant une hernie. Il est en train de se demander s'il va se faire opérer... c'est une question cruciale.  Malgré sa grande douleur, il a assisté à la party.

- Kirimaru, lui vient à peine de sortir d'une opération aux deux genous, et arrivait difficilement à se tenir debout.

- Jûmonji était venu avec sa famille !  Il a deux adorables petits enfants, une fillette et un garçon, et il était attendrissant de voir son air doux et serein, si différent de ce qu'il montre sur le dôhyô !

Comme attraction, on a eu droit aux chansons de Kanai et de Daigen.

Quand au jeune yobidashi Shin, il commence à se faire la main à son travail, tout en étant suivi de près par ses aînés.  Durant le basho, son air très sérieux était impressionnant.

Ceci dit, il y en a beaucoup qui sont  actuellement bien abattus à cause de leur blessures ou de leur mauvaise forme et qui se demandent si l'année prochaine ils vont pouvoir être présents à Nagoya...  A partir du 31, ils vont retrouver leur séjour d'été au plateau de Hirugano (Gifu) et on doit espérer qu'ils vont parvenir à se reprendre.
 

Les "drapeaux" (nobori) des quatre sekitori
 

Shin, le jeune yobidashi 

Tosa, qui a passé son anniversaire couché (le 18 juillet)
 

La party 

(Cliquer sur les photos pour agrandir)

(27 juillet)

Résultats du basho
 
 Hakuba jûryô 3-o
7-8
 
 Kirinowaka jûryô 8-o
8-7
kachikoshi
 Jûmonji jûryô 10-e
8-7
kachikoshi 
 Toyozakura jûryô 12-e
7-8
 
 Ryûhô makushita 10-o
4-3
kachikoshi
 Kirinishiki makushita 44-o 3-4
 Tosa sandanme 65-o
--
 absent
 Yamaryû sandanme 74-o
2-3-2
 absence aux deux premiers combats
 Yûdai jonidan 13-e
4-3
kachikoshi 
 Daigen jonidan 34-o
4-3
 kachikoshi
 Kojima jonidan 48-o
0-4-3
absence aux trois derniers combats
 Kirizakura jonidan 55-e
5-2
 kachikoshi
 Takamine jonidan 74-o
3-2-2
 absence aux trois premiers combats
 Watagawa jonidan 97-o
6-1
 kachikoshi
 Kobayashi jonidan 106-e
3-4
 
 Kanai jonidan 121-o
4-3
 kachikoshi
 Kirimaru jonokuchi 25-o
1-0-6
 absence tout le basho sauf au dernier combat

Et par ordre de résultat :

6-1    Watagawa
5-2    Kirizakura

8-7    Kirinowaka    /    Jûmonji
4-3    Ryûhô   /   Yûdai   /   Daigen   /   Kanai

7-8    Hakuba    /    Toyozakura
3-2-2   Takamine
3-4    Kirinishiki   /   Kobayashi
2-3-2   Yamaryû

1-0-6   Kirimaru
0-4-3   Kojima
(absence totale : Tosa)
 

 Un grand nombre d'absences en début de basho (quatre !, dont deux sont revenus en cours de basho et un pour le dernier jour), ajouté à cela une autre absence dans la deuxième moitié.
Le basho a donc très mal commencé et s'est trouvé fort compromis.  Or, tout le monde a remonté progressivement la pente et le résultat global est redevenu "normal" avec 8 kachikoshi sur 12 effectivement présents d'un bout à l'autre.
Le résultat remarquable de Watagawa (6-1) est particulièrement réjouissant.
 
 
 
 

(11 juillet)
Le basho se déroule à Nagoya du 12 au 26 juillet.
Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.

Dernières nouvelles de juin 2009

(29 juin)
Sortie du banzuke pour le basho de juillet  2009
 

Jûryô 3-o   Hakuba
Jûryô 8-o   Kirinowaka
Jûryô 10-e   Jûmonji
Jûryô 12-e   Toyozakura

 
Makushita 10-o   Ryûhô
Makushita 44-o   Kirinishiki


Sandanme 65-o   Tosa
Sandanme 74-o   Yamaryû

 
Jonidan 13-e   Yûdai
Jonidan 34-o   Daigen
Jonidan 48-o   Kojima
Jonidan 55-e   Kirizakura
Jonidan 74-o   Takamine
Jonidan 97-o   Watagawa
Jonidan 106-e   Kobayashi
Jonidan 121-o   Kanai


Jonokuchi 25-o   Kirimaru
 

Personne n'est vraiment à son rang le plus élevé ici, sauf Kirinowaka qui retrouve ce même rang acquis en juillet dernier.  Kirinishiki est remonté en makushita, à 8 crans de son classement le plus élevé, et Daigen et Kojima en sont aussi assez proches.
 
 
 

Dernières nouvelles de mai 2009

Dans la presse du mois

Revue Sumô

  • Kaette kita otokotachi - Jûmonji Tomokazu

  •   (Ceux qui reviennent - Jûmonji Tomokazu        Soutenu par son entourage, fait son retour aux rangs titulaires après un an et demi)
     (2 pages, 3 photos)
     
  • Friendly talk - Yume wa sumô no hyôshi !  Itsu ka 3 nin de kazaritai -  Chiyohakuhô & Wakakôyû & Kirinowaka

  •   ( Les rêves de grandeur sont le propre du sumô ! Ils appartiennent à ceux qui savent les saisir --  Trois garçons tournés vers l'avenir : Chiyohakuhô & Wakakôyu & Kirinowaka)
     (Bavardage entre trois copains de promotion)(6 pages, 7 photos)
     
  • Nihon-tekina "kimottama kaasan" ga iru  - Uwasa no Mongol-ryôriten

  •  (Le restaurant de cuisine mongole dont on parle.  Une mère énergique à la japonaise.)
     ("Ulan bator", Restaurant de Ryôgoku, Tokyo)
     (Il s'agit de la boîte tenue par la mère de Hakuba) (4 pages, nombreuses photos)
     
     
     
     

    Résultats du basho
     
     Toyozakura jûryô 5-e
    5-10
     
     Hakuba jûryô 7-o
    8-7
    kachikoshi
     Kirinowaka jûryô 12-e
    9-6
    kachikoshi 
     Jûmonji jûryô 14-o
    9-6
    kachikoshi
     Ryûhô makushita 15-e
    4-3
    kachikoshi
     Kirinishiki sandanme 6-o 5-2 kachikoshi
     Tosa sandanme 39-o
    2-5
     
     Yamaryû sandanme 59-e
    3-4
     
     Daigen sandanme 99-e
    2-5
     
     Kirizakura jonidan 29-e
    3-4
     
     Yûdai jonidan 36-e
    4-3
     kachikoshi
     Takamine jonidan 49-e
    3-4
     
     Watagawa jonidan 52-o
    1-5-1
     absence aux deux derniers combats
     Kobayashi jonidan 74-e
    2-5
     
     Kirimaru jonidan 80-o
    --
     absent
     Kojima jonidan 102-e
    5-2
     kachikoshi
     Kanai jonidan 112-e
    3-4
     

    Et par ordre de résultat :

    5-2    Kirinishiki   /   Kojima
    9-6    Kirinowaka   /   Jûmonji

    8-7    Hakuba
    4-3    Ryûhô   /   Yûdai

    3-4    Yamaryû   /   Kirizakura    /   Takamine   /   Kanai
    5-10  Toyozakura
    2-5    Tosa    /    Daigen    /   Kobayashi
    1-5-1  Watagawa
     

     On a un nombre quelque peu inférieur de kachikoshi par rapport à la moyenne de la heya, mais ceci reste cependant facilement explicable : par le fait que certains se soient retrouvé un peu surclassés, et ont donc eu de la peine à tenir leur rang.
    Chez les titulaires, il sont trois sur quatre a avoir atteint leur kachikoshi, ce qui est tout à fait méritoire.  Pour Ryûhô et Kirinishiki qui suivent en grade, on peut constater qu'ils remontent aussi doucement la pente et vont en se rapprochant progressivement de leur rang le plus élevé.
    Yûdai et Kojima ont aussi marqué un résultat tout à fait louable.

    (17 mai)

    Quelques vues du basho en cours (jour 12)

    Kojima 

    Aujourd'hui, enfin une image à peu près normale de Michinoku oyakata 

    Yûdai 

    Yamaryû 

    Toyozakura 

    Ryûhô 

    Hakuba 

    Kirinowaka 

    Le nouveau yobidashi, Shin 








    (jour 8)

    Shin, le tout jeune  yobidashi à son premier basho

    Yamaryû 

    Ryûhô 

    Toyozakura accompagné par Tosa 

    Hakuba 

    Un dohyo-iri réunissant les quatres sekitori de la heya : Toyozakura (en face), Hakuba (de profil sur la gauche), Kirinowaka (de dos, les bras en l'air) et Jûmonji (de dos sur la droite, un pied vers l'avant)

    Ryûhô 

    Hakuba et Kirizakura 

    Hakuba 

    et des ratés ...!
    Michinoku oyakata n'a pas été oublié pour autant.  Or, "toutes" les photos prises sont ressorties entièrement noires !  A se demander par quel mystère.
    Ce n'est qu'après force réglages de luminosité et d'intensité qu'une vague "couleur" s'est manifesté.  Ci-dessous un aperçu des meilleurs résultats obtenus.


     
     
     

    (15 mai)

    Visite des entraînements à la Michinoku-beya

    Ce site exceptionnel sur le sumô, composé d'une bibliothèque de photos de grande diversité,  présente ici son album consacré aux entraînements à la Michinoku-beya du lundi 11, jour 2 du basho.

    L'auteur de ces photos nous vient d'Allemagne. Son nom est Martina Lunau.  L'ensemble de son site est une véritable mine d'or présentant une galerie innombrable de lutteurs de tous grades au cours du combat ou dans les entraînements.

    Sur ses pages consacrées au basho en cours, on peut découvrir aussi par-ci par-là des lutteurs de la Michinoku-beya ou même Michinoku oyakata durant ses services en tant que juge.

    Une visite qui vaut le détour !
     

    (8 mai)
    Le basho se déroule à Tôkyô du 10 au 24 mai.
    Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.

    Dernières nouvelles d'avril 2009

    (27 avril)
    Sortie du banzuke pour le basho de mai  2009
     

    Jûryô 5-e   Toyozakura
    Jûryô 7-o   Hakuba
    Jûryô 12-e   Kirinowaka
    Jûryô 14-o   Jûmonji

     
    Makushita 15-e   Ryûhô

     
    Sandanme 6-o   Kirinishiki
    Sandanme 39-o   Tosa
    Sandanme 59-e   Yamaryû
    Sandanme 97-e   Daigen


    Jonidan 29-e   Kirizakura
    Jonidan 36-e   Yûdai
    Jonidan 49-e   Takamine
    Jonidan 52-o   Watagawa
    Jonidan 74-e   Kobayashi
    Jonidan 80-o   Kirimaru
    Jonidan 102-e   Kojima
    Jonidan 112-e   Kanai
     
     
  • Jûmonji regagne son statut de sekitori en remontant en jûryô.
  • Kobayashi est à son rang le plus élevé et Tosa et Yamaryû s'en rapprochent.
  • Le nouveau yobidashi, Shinnosuke, apparaît pour la première fois sur le tableau de classement sous le nom de Shin.

  •  

     
     
     
     

    Représentation annuelle au sanctuaire de Yasukuni (10 avril)
    (cliquer sur les photos pour agrandir)
    Toyozakura 

    Michinoku 

    Kirinowaka 

    Kirinishiki 

    Kirimaru transportant le coffre de Toyozakura

    Kirinowaka 

    Toyozakura

    Hakuba 

    Michinoku 
     
     

    Dernières nouvelles de mars 2009

    Résultats du basho
     
     Toyozakura maegashira 14-e
    5-10
     
     Hakuba jûryô 4-e
    6-9
     
     Kirinowaka jûryô 14-o
    8-7
    kachikoshi 
     Jûmonji makushita 2-e
    4-3
    kachikoshi
     Ryûhô makushita 21-o
    4-3
    kachikoshi
     Kirinoumi makushita 34-e -- démission
     Kirinishiki sandanme 30-e
    5-2
    kachikoshi 
     Tosa sandanme 57-o
    4-3
    kachikoshi 
     Daigen sandanme 70-o
    2-5
     
     Kirizakura sandanme 99-e
    2-5
     
     Yûdai jonidan 3-o
    2-5
     
     Yamaryû jonidan 22-o
    6-1
    kachikoshi 
     Takamine jonidan 28-e
    3-4
     
     Watagawa jonidan 30-e
    3-4
     
     Kanai jonidan 94-e
    3-4
     
     Kirimaru jonidan 111-o
    4-3
     kachikoshi
     Kobayashi jonokuchi 4-e
    5-2
     kachikoshi
     Kojima jonokuchi 21-e
    4-3
     kachikoshi

    Et par ordre de résultat :

    6-1    Yamaryû
    5-2    Kirinishiki   /   Kobayashi
    8-7    Kirinowaka
    4-3    Jûmonji   /   Ryûhô   /   Tosa  /  Kirimaru   /Kojima

    3-4    Takamine   /   Watagawa   /   Kanai
    9-6    Hakuba
    5-10    Toyozakura
    2-5    Daigen    /   Kirizakura    /   Yûdai
     

     Outre l'excellent résultat de Yamaryû, on peut se réjouir en particulier du kachikoshi de Kirinowaka, de Jûmonji et de Ryûhô.  Jûmonji retrouve ainsi un rang de sekitori perdu depuis janvier 2008 (publication officielle le 1er avril).
     

    Annonce
    Onogawa change de titre d'ancien et devient Tanigawa (depuis le 25 mars)

    (13 mars)
     

  • Le basho se déroule à Osaka du 15 au 29 mars.

  •  Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
  • Un nouveau disciple :  le yobidashi Shinsuke (qui fait ses premiers pas dans la heya depuis l'été dernier).

  •  

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Attention !  L'adresse de la heya à Osaka a changé depuis mars 2009

    Ils sont hébergés à Sakai, dans l'enceinte  Grand Temple d'Izumo, branche d'Osaka.
    Adresse :
    Izumo Taisha Oosaka Bunshi
    7-1-1, Hikishô-nishi-chô,  Higashi-ku, SAKAI, Osaka-Fu
    (site web de ce temple)
    Reportage sur le sumô du Figaro Magazine (suite)
    "Les sumos font leur crise"
    (paru dans le numéro du 28 du février)

    Des échos fort élogieux nous sont parvenus sur ce reportage, mené avec grande habilité pour présenter ce monde dans son contexte actuel autour des questions capitales qui le secouent.

    (2 mars)
    Sortie du banzuke pour le basho de mars  2009
     

    Maegashira 16-e   Toyozakura
    Jûryô 4-e   Hakuba
    Jûryô 14-o    Kirinowaka

     
    Makushita 2-e   Jûmonji
    Makushita 21-o   Ryûhô
    Makushita 34-e   Kirinoumi
    (s'est retiré)


    Sandanme 30-e   Kirinishiki
    Sandanme 57-o   Tosa
    Sandanme 70-o   Daigen
    Sandanme 99-e   Kirizakura 


    Jonidan 3-o   Yûdai
    Jonidan 22-o   Yamaryû 
    Jonidan 28-e   Takamine
    Jonidan 30-e   Watagawa
    Jonidan 94-e   Kanai
    Jonidan 111-o   Kirimaru


    Jonokuchi 4-e   Kobayashi
    Jonokuchi 21-e   Kojima
     
     
  • Toyozakura remonte en maku-uchi et Kirinowaka en jûryô.
  • Daigen, Yûdai, Takamine, Watagawa et Kanai sont à leur position la plus élevée.
  • Kirinoumi qui a pris sa retraite en février figure encore dans ce classement.
  • Dernières nouvelles de février 2009

    Danpatsu-shiki de Kirinoumi, le 18 février

    L'annonce inattendue du départ de Kirinoumi et de sa danpatsu-shiki est faite par Onogawa oyakata dans son blog accompagnée de la photo ci-dessous.

    Selon Onogawa oyakata, Kirinoumi a pris sa décision d'une part à cause de ses genoux et de son dos qui ne guérissent pas mais aussi et surtout pour des raisons de santé de ses parents.
    La cérémonie de coupe des cheveux a donc été faite en toute rapidité à l'intérieur de la heya, en présence d'une soixantaine de connaissances.

    Annonce :
    Reportage sur le sumô

    Le Figaro Magazine prévoit un reportage sur le sumô pour le numéro du samedi 28 février.
    L'équipe a passé une dizaine de jours à Tokyo durant le basho du mois dernier pour cerner les différents aspects après une préparation préalable de près de trois mois.

    Le journaliste responsable, Olivier Michel, est rentré enthousiaste et avec une vision nouvelle de ce monde.  Son travail a des chances d'être intéressant et bien illustré.

    Il a notamment rendu une visite poussée à la Michinoku-beya et interviewé Michinoku oyakata qui lui a d'après ses dires réservé un accueil "chaleureux".  Il a été frappé par la "finesse" de Kirishima.   D'après l'interprète japonaise, ce sont surtout  la subtilité de sa personnalité et de son expressivité qui ont impressionné.  L'interprète conclut comme suit : "Comment se fait-il que l'Association du sumô n'exploite pas mieux une personnalité aussi unique et un charisme aussi rare pour donner un renouveau à l'image du sumô ?  C'est là une erreure grossière de la part de l'Association."  (nb : soit dit en passant, l'interprète n'est pas censée connaître la structure figée de cette association).

    La photo ci-dessous nous a été transmise en cadeau.  D'après l'interprète, cette photo devrait faire ressortir la présence et la noblesse de l'allure de Kirishima qui se dégage dans chacun de ses gestes; mais elle est peut-être un peu trop petite pour cela...

    Quoi qu'il en soit, on peut souhaiter à chacun une bonne lecture du reportage !


    On peut imaginer que tout le monde reconnaît Michinoku/Kirishima dans son costume de juge, en premier plan de l'image.
     
     

    Dernières nouvelles de janvier 2009

    Quelques photos du basho
    (jour 5)

    Kirimaru 

    Kanai 

    Yûdai 

    Yûdai 

    Yamaryû 

    Kirinoumi 

    Kanai 

    Toyozakura 
     
     

    Hakuba avec Kirimaru 
     
     

    Kirinishiki 

    Hakuba 

    (jour 10)

    Kirimaru 

    Watagawa 

    Watagawa

    Yamaryû 

    Daigen 

    Daigen 

    Daigen 

    Daigen 

    Jûmonji 

    Kanai 

    Toyozakura suivi de Yûdai 

    Hakuba entouré de Kirimaru et de Takamine 

    Jûmonji 

    Dans la presse

    Revue Sumô, numéro de janvier
    Nouvelle série de présentation des oyakata, intitulée "Une vie consacrée au sumô", de Oomi Nobuaki

    Le premier article de la série est consacré à Michinoku oyakata (pp. 97-99), sous le titre "Un bosseur aux traits séduisants, soutenu par l'affection pour sa mère et le dévouement de sa femme"

    L'article reprend quelques anecdotes relatées dans les Mémoires de Kirishima :  en particulier, la scène du porte-bonheur, du téléphone à sa mère à la suite de sa promotion en jûryô, le décès de sa mère, la rencontre avec Naoko, et la boutade de la mère de cette dernière qui lui aurait donné le coup de punch décisif pour redoubler d'efforts et finalement aboutir au rang d'ôzeki.
    Y sont ajoutés les problèmes de l'actuel Michinoku oyakata à la tête de sa heya pour motiver ses disciples -- "une tâche bien plus ardue encore que ce que j'ai connu dans mes années d'activité"
     
     

    Résultats du basho
     
     Toyozakura jûryô 4-e
    10-5
    kachikoshi 
     Hakuba jûryô 14-e
    11-4
     kachikoshi
    ex aequo yûshô de jûryô
     Kirinowaka makushita 2-e
    5-2
    kachikoshi 
     Jûmonji makushita 3-e
    4-3
     kachikoshi
     Kirinoumi makushita 27-o
    3-4
     
     Ryûhô makushita 35-o 5-2  kachikoshi
     Kirinishiki sandanme 13-e
    3-4
     
     Tosa sandanme 38-e
    2-5
     
     Kirizakura sandanme 73-o
    2-5
     
     Daigen sandanme 88-o
    4-3
     kachikoshi
     Yamaryû jonidan 1-e
    3-4
     
     Yûdai jonidan 39-e
    5-2
    kachikoshi 
     Watagawa jonidan 57-o
    4-3
     kachikoshi
     Takamine jonidan 70-e
    5-2
     kachikoshi
     Kirimaru jonidan 70-o
    1-6
     
     Kojima jonidan 109-e
    --
     
     Kobayashi jonokuchi 6-e
    3-4
     
     Kanai jonokuchi 20-o
    4-3
     kachikoshi

    Et par ordre de résultat :

    11-4    Hakuba
    10-5    Toyozakura
    5-2    Kirinowaka   /   Ryûhô   /   Yûdai   /   Takamine
    4-3    Jûmonji   /   Daigen   /   Watagawa  /  Kanai

    3-4    Kirinoumi    /   Kirinishiki   /   Yamaryû   /   Kobayashi
    2-5    Tosa    /   Kirizakura
    1-6    Kirimaru
     

     Un basho fort satisfaisant : 10 kachikoshi pour 17 présents; et surtout quand on tient compte des résultats excellents des deux sekitori; Hakuba, ex aequo pour le grand prix (jûryô) n'a malheureusement pas tenu bon jusqu'au bout.
     Kirinowaka  est nominé pour son retour en jûryô.  Jûmonji s'en rapproche.
     Parmi les jeunes, Daigen a fait des prouesses dans son premier basho en sandanme; ainsi que Watagawa et Takamine.  Yûdai, lui, est sur la bonne pente.
     
     

    (10 janvier)

    Le basho se déroule à Tôkyô du 11 au 25 janvier.
    Le détail des combats et des résultats est actualisé chaque jour dans le tableau à part.
    Un absent pour l'instant : Kojima
     
     
     
     

    Vers anciennes nouvelles


    Page des Membres de la Michinoku-beya
    Retour à la page d'accueil